Holybelly


Si la tendance des coffeeshops ne cesse de prendre de l’ampleur dans la capitale depuis l’année 2012, la plupart de ces endroit où café & pâtisseries sont mis à l’honneur, manquaient d’un ingrédient essentiel pour la pleine satisfaction des parisiens: le brunch dominical.

Grâce à leurs lattes Coutume et scones , ils se sont fait une place dans la foodscene parisienne.
(Je ne vais pas cracher dans la soupe, je suis la première à passer mes après-midis en tête-à-tête avec un cappuccino et un banana bread à réviser mes cours dans un hangar perdu du 10ème transformé en une salle ultra cosy en bois et à la décoration très scandinave (car oui, presque tous les coffeeshops parisiens ont la même déco)).

Mais même si ces endroits m’étaient très chers, le dimanche, en bonne parisienne et grande gourmande, j’aspirais à quelque chose de plus original, et de plus copieux. C’est alors que je suis informée de l’ouverture de Holybelly, un nouveau coffeeshop alliant «cuisine soignée» et café de qualité. Ni une, ni deux: 4 jours après l’ouverture je pointe le bout de mon nez pour juger par moi-même cette nouvelle merveille qui ouvre dans le 10ème, à deux pas du Tuck Shop, l’un de mes cafés préférés.


Dès notre entrée, on s’y sent bien. Nico, le barista et créateur du concept est hyper chalereux et nous installe immédiatement. Les serveuses, anglophones, ont un accent super cute. Parce que sans cette fâcheuse habitude, je ne serais pas moi, je demande si l’on peut me servir le chocolat chaud épicée en version froide, Nico accepte le challenge! Delicieux, il songe à le mettre à la carte et ainsi lui donner mon nom. Parce que j’ai vraiment une sale habitude de demander toujours ce qui n’existe pas sur la carte, je lui demande s’il peut me servir un latte avec beaucoup beaucoup beaucoup de mousse: un latte cappuccino. Deuxième défi accepté. Décidément, c’est que chez Holybelly ils sont prêts à satisfaire tous nos désirs. Si je devais choisir un seul café à Paris, ce serait le leur, il m'a paru très doux en bouche, et il n'avait même pas besoin d'être sucré (Je mets plus de sucre dans un café, que de café lui-même).


Pour le brunch, N. et moi commandons le «Eggs & Sides», qui est une déclinaison du typique English Breakfast. Les produits restent simples, mais ils sont travaillés de façon originale afin de réhausser la saveur de chacun d’entre eux. Je prends des oeufs pochés, avec champignons à la fourme d’ambert, une tomate de 7 heures, et un barley hashbrown. Même si nous n’avons aucune viande, ni aucun poisson dans l’assiette, elle m’a amplement suffit. Incroyablement gouteuse grâce aux assaisonnements que Sara fait en cuisine, la simplicité est sublimée. J’ai particulièrement adoré les champignons à la fourme d’ambert, je craignais que leur goût soit effacé par la forte saveur du fromage, mais l’alliance est équilibré et les deux parfums se marient assez bien. 

Bien que la cuisine reste assez simple avec des plats comme le «grilled cheese sandwich» ou encore ces variantes du petit-dej anglais, il faut noter la qualité des produits et la manière dont ils sont travaillés.. Leur saveur en est modifiée et bien meilleure qu’à l’état brut des ingrédients. Exemple avec le «grilled cheese sandwich», un grand classique américain. Ici il est préparé avec un bon jambon de Paris pour ne pas fâcher les plus traditionnels, une tomme aux fleurs de chez La crèmerie (top!), huile de truffe et salade. Si seulement ma fac était à côté, j’aurais déjà fait de Holybelly ma cantine préférée. 

Si la qualité des plats et leur originalité est le premier critère d’élection lorsque je choisis mes adresses préférées, mon ressenti lorsque j’y suis, y compte pour beaucoup et est l’argument principal me donnant envie ou non d’y retourner; et chez Holybelly, je dois l’avouer je me suis sentie comme à la maison. Contrairement à certains de mes coffeeshops préférés au niveau gustatif mais qui décidément ont peut être un peu pris la grosse tête, chez Holybelly on est attentifs aux demandes des clients et tout est fait avec amour. 
Dimanche prochain, je sais où je serai !




Checkez le blog "Behind the bar" écrit par les créateurs du Holybelly, ils nous font vivre leur aventure avec eux, de la création du concept jusqu'à sa réalisation !


Holybelly, 19 rue Lucien Sampaix, Paris X