16.10.13

When darkness takes over Parisian romanticism


N'ayant toujours pas fixé d'arrêt définitif sur ma quête du style, je m'en approprie sans soucis aucun tout un tas afin de m'amuser et de me créer différents personnages. Personnages nous le sommes tous, une tenue n'est pas un simple postulat social, une représentation de soi, il est aussi un accessoire de jeu. Dès que l'on s'aventure vers de nouvelles choses, stylistiquement parlant ou autre, nous nous remettons en cause et mettons en avant une face cachée de notre personnalité; celle qui ose, celle qui surjoue, celle qui avec un peu d'imagination peut faire de grandes choses. Que ce soit fonder un business, décider de partir en road trip en Australie, ou tout simplement créer un nouveau style mixant tous ceux nous prédominant; dès que l'imagination se mêle à la passion, il ne peut en ressortir que des choses positives. Et lorsque nous jouons avec ces accessoires sur le théâtre sociétal, le positif prime. On laisse voir ce que nous voulons refléter. Ce que vous voyez dans ces images, est-ce vraiment le reflet de ma personne ? Suis-je réellement cette parisienne preppy-rock ? A la mine sombre et à l'allure formatée ?



Photos floues, l'averse approchait.

Sweater: Mango / Skirt: Zara / Clutch/Bag: Sandro / Mocassins: Zara / Lipstick: Mac Lady Danger











2 commentaires: