McCartney crush




C'est en rentrant le 30 décembre à Paris que j'ai pu découvrir mes cadeaux tardifs de Noël, et pour une fois, on m'a bien comprise. 

Après des années à désirer le Falabella de Stella McCartney, la version dorée récemment sortie m'a imposé son achat. Et celui-ci s'accompagne du délicieux parfum de la créatrice Londonienne, dont la bouteille façon python en fait un accessoire à part entière. 

Si je ne trouve jamais de talon à mon pied, ces deux paires n'ont pas tardé à faire partie de ma collection. Géométrisme, finesse et romantisme, elles sont certes quasi-identiques mais je n'ai pu y résister. 

Ceci étant mes dernières acquisitions de l'année 2013, je ne tarderai sûrement pas à débuter cette nouvelle année avec une énorme wishlist.. en attendant, bonne année à vous tous!