Gro: la modernité scandinave à l'oeuvre.




A la recherche d'une bistronomie sauce suédoise, vibrant d'une passion légumière digne de Passard?
Rendez-vous chez Gro.

A peine 20 couverts dans cet espace minime, au minimalisme assumé. L'accent est mis sur l'assiette, on va droit au but. Le ballon d'or se prépare face à nous dans une cuisine complètement ouverte; dont le comptoir permet d'observer l'artiste donner les derniers coup de pinceaux à son oeuvre du jour. 100 Sek l'assiette au déjeuner (10€): une soupe, une version végétarienne et un plat façon smörgas aux ingrédients plus charnus. On patiente avec du pain de campagne et du beurre maison posé sur un rocher, emblème d'une brutalité présente dans l'assiette, faisant la patte du duo de chefs.



Haricots mi-fondants mi-croquants, surenchéris par le croquant de la noisette, associés à un kale soyeux grâce au vinaigre de cidre, qui lui,  fait écho aux pommes caramélisées posées par ci, par là. On ajoute un céleri cuit au four, au léger goût fumé, juteux et étincelant d'acidité sur la fin.. Nous sommes bien en Suède, attablés dans un lieu qui respecte la nature des ingrédients, et qui marque d'une emprunte nordique, sincère et poignante, des produits servis aux quatre coins du globe.
 

Sur une tranche de pain, on crée une pièce montée de pommes de terre grenailles à la vapeur puis finies au four pour une peau qui craquelle sous la dent, de poitrine de porc fumée envoûtante, et d'une sorte de mayonnaise bien herbée. ça fonctionne, ça dépote.



En dessert, le Sponge cake aérien, croquant par son armure de cassonade, nous délecte avec son sorbet aux fruits rouges sauvages et une crème crue adoucissant l'ensemble.



Gro, c'est une cuisine de l'instant, où goûts antagonistes et univers opposés s'entrelacent dans l'assiette pour le plus grand plaisir de nos papilles. Et à ce prix, on atteint certains étoilés scandinaves. Pas d'hésitation possible, un gros oui pour Gro. 




Gro
Sankt Eriksgatan 67,
Stockholm, Suède
Fermé le week-end